Les différents distributeurs essuie-mains

Lequel choisir ?

Il existe plusieurs types de Distributeur essuie mains, mais comment savoir lequel correspond à ses besoins. Vous trouverez dans ce guide de présentation, différentes technologies avec les avantages et inconvénients de chacun. Vous serez en mesure de déterminer l’appareil qui correspond le mieux à vos besoins.

Deux grandes familles de Distributeur essuie mains existent :

Les distributeurs pour essuie mains pliés :

– Il existe 4 types de papier compatibles avec ces distributeurs qui se différencient par le pliage et l’enchevêtrement des feuilles. On parle de pliage en V, W, M, et en Z.

Vous trouverez notre gamme d’essuie mains pliés et leur distributeur.

Alors pourquoi autant de type de pliage de papier essuie mains ?

Les différents types de pliage définissent le nombre de pliage de la feuille et donc sa longueur.

On parle alors de pliage en :
V = pliage de la feuille en 2
Z = pliage de la feuille en 3
En M ou W =pliage de la feuille en 4
Il se reconnait en plaçant la feuille de profil.

Vous aurez donc compris que plus il y a de pliage plus la feuille est longue.

Le pliage en V génère une plus forte consommation de papier en nombre de feuilles que les autres pliages pliage M/W et Z.

Pour déterminer la compatibilité du distributeur avec le format d’essuie mains pliés, il faut simplement vérifier la laize (largeur) des feuilles que peut supporter l’appareil.
L’avantage de cette technologie réside dans la facilité de chargement du papier, et la possibilité de mettre plusieurs paquets dans le distributeur pour augmenter son autonomie de consommation.

Attention car en cas de chargement excessif, la problématique dans ce cas, c’est que cela génère une pression plus importante sur chacune des feuilles et rend difficile la distribution en mode feuille à feuille. Lorsqu’il n’y a plus que quelques feuilles dans le distributeur, il arrive fréquemment que l’utilisateur récupère le dernier paquet de feuilles dans la main. Pour éviter ce phénomène, il faut être vigilant sur la régularité du chargement du distributeur.
On retrouve ces distributeurs dans les sanitaires. Il peut être intéressant pour son faible encombrement.
L’autre point négatif de ce type de distributeur concerne le non contrôle de la consommation à cause d’utilisateurs pressés. En effet, il est très facile de glisser la main à l’intérieur du distributeur et de prendre plus de feuilles qu’il n’en faut. Ceci arrive souvent quand la feuille reste à l’intérieur du distributeur.

Les distributeurs pour essuie mains rouleaux :

Le distributeur essuie mains découpe automatique à avancement manuel :

Le distributeur pour essuie mains rouleaux est souvent associé à une référence de papier essuie mains.

On appelle aussi ces appareils « autocut » car lorsque l’utilisateur tire une feuille, elle se découpe automatiquement pour en présenter une nouvelle. On parle aussi d’appareil à découpe automatique.

Dans le cas présent, on a bien une distribution feuille par feuille et cela contribue à maîtriser la consommation. Par contre, selon la qualité du papier (de son épaisseur, de sa capacité d’absorption), l’utilisateur consommera entre 1 et 3 feuilles. Donc attention dans le choix de l’association distributeur et type d’essuie mains.

Pour ce qui est de l’autonomie, le problème se pose pour la gestion de la fin du rouleau. C’est le même dilemme que pour le papier toilettes (lire notre article s’y référent).

Certains fabricants ont trouvé la solution en offrant la possibilité de charger un 2ème rouleau avant que le premier soit complètement terminé. C’est vers ce type de distributeur essuie mains qu’il faut orienter son choix, car il diminue les pertes et facilite le travail du personnel ménage et limite ainsi les pannes en plein coup de feu par exemple.

Selon les besoins du client, on trouve des appareils à ouverture avec ou sans clef. Privilégiez votre choix sur des appareils qui font les deux car il est fréquent qu’au sein même d’un établissement, on ait besoin des deux possibilités, où qu’on veuille changer en cours d’exploitation de ces appareils.

On retrouve ces distributeurs dans les sanitaires et dans les cuisines professionnelles à hauteur du lave-main.

Le Distributeur essuie mains à avancement automatique de feuille appelé sans contact ou « no touch » :

– On est également souvent sur un appareil qui est associé à une référence de papier
– Ce type de distributeur ne représente que quelques pour-cents du marché. En effet, bien que l’idée soit séduisante, on s’aperçoit à l’usage de tous les inconvénients de cette technologie. Forte consommation de piles, les feuilles s’engagent dès la moindre sollicitation de la cellule photo électrique, et l’appareil ne fonctionne pas lorsqu’il est installé trop près d’un plan de travail.
– Il se destine dans un environnement à faible utilisation et/ou le sans contact représente un intérêt (infirmerie, cabinet médical par exemple).

Tellement que ce marché n’est pas représentatif, certains fabricants ont arrêté d’en commercialiser.

Autre point fort du distributeur autocut, c’est la maîtrise de la consommation. Les utilisateurs pressés, ne peuvent absolument pas mettre les mains à l’intérieur de l’appareil. Comme le mécanisme de celui-ci est programmé pour laisser dépasser une feuille de quelques centimètres après avoir délivré le dernier essuie-mains, le pressé est ainsi satisfait.

Le distributeur à dévidage central :

Le distributeur à dévidage central se décline en deux catégories :
– Soit pour recevoir des bobines maxi formats (450 feuilles par rouleau pour le format standard).
– Soit pour recevoir des bobines mini format (160 feuilles et ouleau compact pour un faible encombrement)

Deux types de distribution de papier coexistent : distribution, gros débit ou avec un système de cône qui permet de délivrer feuille après feuille. On conseille l’acquisition de ce type de distributeur pour maîtriser la consommation.

On le retrouve régulièrement en cuisine professionnelle. Mais son utilisation est dénaturée. En effet, ce type de papier ne se destine pas à l’essuyage des mains. Les feuilles qui sortent, sont froissées donc peu adaptées à cette fonction. Par contre, il peut s’utiliser pour débarrasser une surface, dresser une assiette etc… Il existe des solutions alternatives pour diminuer drastiquement le budget consommation papier en cuisine.

Enfin, attention, selon sa hauteur d’installation, la consommation peut fortement varier à la hausse.

En conclusion, notre conseil se portera sur le Distributeur essuie mains type autocut. Ce sont ceux qui offrent le meilleur compromis rapport qualité/prix
Ils offrent une grande capacité (entre 600 et 1400 feuilles) et représentent la solution la plus économique des 3 versions présentées.

Rue de L’Hygiène vous accompagne dans votre choix :

Vous retrouvez sur notre site, nos solutions de distributeur essuie mains avec le type de papier préconisé.

Notre réponse intègre les conseils délivrés dans cet article, notamment dans notre pack essuie-mains.